menu Navigation & Contact Info

Delphinothérapie – Recherche Enfants Autistes et Dauphins Sauvages Page 2

Projet de Recherche Universitaire Autisme et Dauphins Sauvages – Delphinotheralie a Panama City Beach

 

 

Critères de sélection des enfants

  • L’enfant doit etre inscrit au Programme Harmony de Water Planet.
  • L’enfant doit avoir reçu un diagnostic de trouble envahissant du développement (autisme, syndrome d’Asperger, syndrome de Rett, syndrome désintégratif de l’enfance, TED non-spécifié) par un professionnel de la santé.
  • L’enfant doit avoir entre 2 et 18 ans.
  • Il doit être à l’aise dans l’eau (il n’est pas essentiel que l’enfant sache nager).
  • Il ne doit pas avoir peur des animaux.
  • Les autres caractéristiques de l’enfant constitueront la richesse de l’échantillon.

 Les familles sont responsables d’assumer les frais de participation au programme, tels que fixés par Water Planet, de même que les frais de transport et d’hébergement associés à leur séjour. Les 2 parents et un intervenant externe devront remplir des questionnaires avant et après le stage en Floride. 

 

Avantages pour les familles participantes 

Les familles qui participeront au présent projet d’étude contribueront à faire avancer les connaissances au sujet des interventions alternatives pouvant être offertes aux enfants présentant un trouble envahissant du développement.

Si cela les intéresse, les parents pourront avoir accès aux résultats de l’étude au terme de celle-ci.

À la fin de la semaine en Floride, les parents recevront un bilan des observations faites sur l’enfant.

La coordinatrice de stage sera à la disposition des parents s’ils ont des questions ou besoin de conseils pour gérer les comportements de leur enfant, tant durant la semaine en Floride que plus tard, par échanges écrits.

 

En Floride 

La coordinatrice de staqge sera présente à l’arrivée des familles afin d’assurer un lien, et ainsi s’assurer des conditions les plus favorables possibles à l’épanouissement de tous au cours du séjour.

Lors de la semaine d’intervention en Floride, le comportement des enfants sera suivit au cours des différents moments de vie et ateliers (sur le bateau, à l’eau, lors des ateliers de stimulation sensorielle, en interaction sociale avec les parents). Les données récoltées ne seront utilisés qu’aux fins de cette recherche.

Les stagiaires de Water Planet seront impliquées dans l’animation des ateliers lors de la semaine d’intervention

Avant leur départ, la coordinatrice de stage effectuera une entrevue avec les parents afin d’évaluer leurs impressions sur la semaine et leur perception des réactions et comportements de leur enfant.

 

Après la semaine Harmony en Floride 

On demandera aux parents de compléter un questionnaire sur leur perception des comportements adaptatifs de l’enfant, et ce 1 mois, 3 mois et 6 mois après la participation de l’enfant au programme de Water Planet.

Geneviève David effectuera les analyses de données nécessaires et publiera les résultats obtenus.

 

 

Publications par Geneviève David – Ses vues critiques sur la Delphinothérapie

Dans le cadre du cours Éthique, intervention en psychoéducation, Geneviève David a rédigé un travail intitulé : “Est-il éthique de proposer la delphinothérapie comme moyen d’intervention auprès des enfants autistes, compte tenu des connaissances actuelles sur le sujet? ” (fichier PDF). Il s’agit en fait d’une revue de littérature et d’une critique des publications scientifiques sur le sujet de la delphinothérapie.
En plus de ce travail, qui présente les effets psychologiques et cognitifs observés par B. Smith, D. Nathanson et V. Servais, une autre publication a paru, en coécriture avec 2 professeurs universitaires, qui traîte de l’aspect neurophysiologique des travaux de S. Birch, D. Cole et O. DeBergerac. Cette publication fit l’objet d’une présentation en autommne 2006 au congrès de l’ACFAS (Association Canadienne Française pour l’Avancement de la Science).

 

 Dauphins Thérapeutes 
Article sur le travail de recherche de Geneviève David publié par Anne-Marie Labbé dans “Le Soleil” au Québec le 22 juillet 2008.